Jean Roch, le meilleur reste à venir

Écrit par sur 14 mai 2024

On ne te présente plus ! Sur la presqu’île, du VIP à Opa, la fête porte ton nom. Dirais-tu que c’était mieux avant ? Comme dit Beigbeder : « Ce n’était pas mieux avant, vous étiez jeunes avant ». Sans l’impression que ça pourrait être mieux demain, je ne ferais plus ce métier. Comment est la fête en 2024 ? Elle s’est démocratisée. Tout le monde se l’est appropriée dans des bars et restaurants festifs qui ont pris un envol considérable. On danse jusque sur le trottoir lors des performances des DJ aux Halles de St Tropez. Il y a aussi davantage de plages festives là où la voile rouge fut précurseur. J’ai toujours détesté les ghettos, l’entre-soi guindé. Comme le monde dans lequel on vit, la fête a besoin d’accepter le mélange, les différences sont une qualité, clé essentielle de la réussite. L’expérience de la nuit prend toute sa puissance dans les clubs par une alchimie inexplicable. J’ai commencé très jeune, croisé plusieurs générations et cette fascination pour cet univers est sans pareil. Le temps passe vite mais les souvenirs de fêtes restent. How is the party in 2024? She has democratised. Everyone has appropriated it in festive bars and restaurants that have taken a considerable flight. We dance to the sidewalk during DJ performances at the Halles de St Tropez. There are also more festive beaches where the red sail was a precursor. I have always hated ghettos, the in-between. Like the world in which we live, the party needs to accept the mixture, differences are a quality, the essential key to success. The night experience takes on all its power in clubs through an inexplicable alchemy. I started very young, crossed several generations and this fascination with this universe is unparallelled. Time passes quickly but the memories of parties remain. Est-ce difficile d’accéder au club pour des inconnus ? Il y a beaucoup moins de frustration que dans les années 90. Le rôle du physionomiste est prépondérant. Sans savoir à qui il a affaire, il prend une décision qui peut changer la direction de la soirée. Les gens doivent véhiculer une certaine sérénité, être courtois, élégants sans être endimanchés. Les excentriques sont rassurants et surprennent par un univers. J’ai souvenir de soirées avec Jenifer Lopez, Beyoncé, Karl Lagerfield qui me demandaient qui était cette fille ou ce garçon au look incroyable. Is it difficult to access the club for strangers? There is much less frustration than in the 1990s. The role of the physiognomist is predominant. Without knowing who he is dealing with, he makes a decision that can change the direction of the evening. People must convey a certain serenity, be courteous, elegant without being on a day. The eccentrics are reassuring and surprise by a universe. I remember evenings with Jenifer Lopez, Beyoncé, Karl Lagerfield who asked me who was this girl or boy with an incredible look. Question de maman, comment combats-tu la drogue du violeur ? C’est un des fléaux de la fête d’aujourd’hui. Nos équipes sont briefées sur les symptômes reconnaissables. Quand une jeune femme incapable de discernement est soutenue par une autre personne, ça ne sent jamais bon, on ne la laisse pas partir. Une fois repris ses esprits, elle nous confirme l’identité de celui qui l’accompagne. C’est notre devoir de la protéger, comme de faire attention que ceux en état d’ébriété ne prennent pas le volant. Mom’s question, how do you fight the rapist’s drug? This is one of the scourges of today’s party. Our teams are briefed on recognisable symptoms. When a young woman incapable of judgement is supported by another person, it never smells good, she is not allowed to go. Once she has regained her spirits, she confirms to us the identity of the person who accompanies her. It is our duty to protect it, as well as to be careful that those who are intoxicated do not get behind the wheel.


Continuer la lecture

[Il n'y a pas de stations de radio dans la base de données]